Le métal adoucit les moeurs?

Photo: Derrick Austinson Photog / CC

À croire que le métal adoucit les moeurs. Une étude de l’Université du Queensland, en Australie, relayée par le Guardian, s’est penchée sur les effets de la musique « extrême » sur la colère. Trente-neuf amateurs de ces styles âgés de 18 à 34 ans ont été soumis durant 16 minutes à une situation provoquant leur colère, puis certains ont dû écouter durant 10 minutes des morceaux de leur propre playlist « extrême », quand d’autres ont été soumis à 10 minutes de silence. Résultat : loin d’augmenter leur énervement, le métal a apaisé les cobayes et favorisé leurs émotions positives.« Écouter de la musique extrême peut être un moyen sain de calmer la colère pour ces écoutants », explique l’étude. Les bienfaits de cette musique sont les mêmes que ceux du silence, les sujets étant moins hostiles, moins irritables et se sentant plus « inspirés ». La « musique extrême » donne l’image d’une musique d’énervés. Or, « nous avons découvert que la musique régulait la tristesse et augmentait les émotions positives », explique Leah Sharman, l’une des auteures de l’étude.