Sludge Pop, Ultraptérodactyle

Comme elle semble loin, l’époque où on lisait avidement les critiques musique de Gogol dans le pamphlet des étudiants du cégep de Sherbrooke, Le Crachat ! Le temps a fui trop rapidement jusqu’à Montréal où, fort heureusement, Pierre-Antoine Von Gogol sévit toujours. Avec ses acolytes Dorothée Parent-Roy et Mathieu Poirier, ils forment depuis 2009 le « power-trio » Ultraptérodactyle, « un groupe de college-punk-rockers trentenaires et tout ce qui vient avec ». Tout ? Des distorsions délicieuses, du grunge gras, du punk nostalgique, de la pop désavouée interrompue par du sludge métal, avec une voix de minifée guerrière ou de gros méchant chat pour lier le tout. La lourde et grasse Maladroit, la baveuse et franchement swingante Larme de sang ironique, la pop synthétique Sludge Pop doivent être écoutées très, très fort. Et interdit de ne pas imiter le cri du reptile volant du jurassique supérieur durant les refrains…

Sludge Pop

Punk rock

Ultraptérodactyle
Indépendant

À voir en vidéo