Le fulgurant «Daphnis» de Yannick Nézet-Séguin

La vision poétique, mouvante et sensuelle de l’intégrale du ballet «Daphnis et Chloé» par Yannick Nézet-Séguin fait mouche.
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir La vision poétique, mouvante et sensuelle de l’intégrale du ballet «Daphnis et Chloé» par Yannick Nézet-Séguin fait mouche.

C’est ce mardi que paraît le nouveau disque de Yannick Nézet-Séguin, l’intégrale du ballet Daphnis et Chloé de Maurice Ravel, joyau de la discographie du chef québécois.

C’est à Rotterdam en juin 2012 que Yannick Nézet-Séguin a enregistré Daphnis et Chloé de Ravel pour l’étiquette suédoise BIS. Le programme a été complété en 2014 par la Pavane pour une infante défunte.

L’éphémère relation de Nézet-Séguin avec BIS s’arrête après trois parutions (Symphonie fantastique, Ein Heldenleben, Daphnis et Chloé), cette dernière étant de très loin la meilleure. Ce disque Ravel qui nous arrive aujourd’hui — BIS étant nouvellement distribué au Canada par Naxos — peut être écouté en qualité CD stéréo, mais aussi SACD multicanal. Il bénéficie d’une prise de son d’une richesse, d’une transparence et d’une précision exceptionnelles.

Cette parution bénéficie d’une conjonction d’éléments très favorables : Yannick Nézet-Séguin avait mis ce ballet au programme de tournées avec l’Orchestre de Rotterdam en janvier 2012 et il en avait mitonné tout particulièrement l’interprétation en vue de sa seconde rencontre avec l’Orchestre philharmonique de Berlin, à la mi-juin.

On sent donc ici à tout moment le détail de la lecture et l’intensité de la connivence musicale, choses d’autant plus importantes que la qualité première d’une interprétation de Daphnis et Chloé est la souplesse. La vision poétique, mouvante et sensuelle (ah, la Danse légère et gracieuse de Daphnis !) de Yannick Nézet-Séguin fait mouche et le Choeur de la Radio néerlandaise se montre aussi à la hauteur de cette infinie subtilité et justesse.

Évidemment, Daphnis et Chloé revêt ici une importance particulière, puisque c’est l’oeuvre qui lança la mythique saga discographique Dutoit-Montréal. On va ici encore plus loin dans le raffinement, Yannick Nézet-Séguin rejoignant, aux côtés des versions Chung et Chailly, l’immense référence moderne signée par Pierre Boulez à Berlin (DG).


Nézet-Séguin dirige Danse légère et gracieuse de Daphnis

Ravel : Daphnis et Chloé. Pavane pour une infante défunte

Orchestre philharmonique de Rotterdam, Yannick Nézet- Séguin. BIS SACD 1850 (Naxos). Parution : 14 avril 2015.

À voir en vidéo