This Is All Yours, Alt-J

Le groupe britannique Alt-J a connu un essor exponentiel avec son premier disque An Awesome Wave, vainqueur du prix Mercury en 2012. Son éclaté, pop-rock doux et nerveux, harmonies de voix à la Beach Boys : la sauce prenait. Mais le groupe devenu trio au départ de leur bassiste a changé de ton sur This Is All Yours, alors que les pièces accrocheuses comme Estocada ou Matilda semblent être chose du passé. Alt-J se révèle chevaleresque à la Coldplay, et aussi plus mollasse malgré des explorations sonores, qui se révèlent fades. Y’a qu’à voir cette trop longue introduction de plus de quatre minutes en début disque. On attend et on attend encore que ça nous prenne au coeur, et puis non, ça n’arrive presque pas. Pour un peu de tonus, on s’accroche à Every Other Freckle (et à son texte passionné mais malhabile), à Left Hand Free aux airs de Black Keys, ainsi qu’à la fragile Pusher, en toute fin de programme. Trop peu trop tard.

This Is All Yours

Pop-Rock

Alt-J
Atlantic