Les invités de Québec

Le ténor Joseph Calleja
Photo: Simon Fowler Decca Le ténor Joseph Calleja

Belle semaine de concert à Québec, avec deux invités fort intéressants. Lundi, le Club musical de Québec accueille le ténor maltais Joseph Calleja. C’est là une visite huppée, car Joseph Calleja, qui a incarné le légendaire Enrico Caruso dans le film hollywoodien The Immigrant avec Marion Cotillard, en 2013, est l’un des ténors intéressants de l’heure. Il n’a pas la typologie vocale (lourde) de Jonas Kaufmann ou (légère) de Juan Diego Florez, ses deux collègues qui enregistrent aussi pour Decca, mais dans les répertoires lyriques italiens et français « traditionnels », il est, à 36 ans, avec son contemporain Vittorio Grigolo et leur aîné Marcello Alvarez, l’un des chanteurs les plus recherchés (à noter, dans ce registre, la montée en puissance de l’Américain Stephen Costello, plus jeune de quatre années). Calleja, accompagné par le pianiste Kevin J. Miller, interprétera un récital d’airs d’opéra et de chansons italiennes célèbres (Serenata ou Ideale de Tosti), notamment, dans le répertoire lyrique, Ombra mai fu du Serse de Haendel, la Légende de Kleinsack des Contes d’Hoffmann d’Offenbach, E lucevan le stelle de Tosca (Puccini) et Ah, la paterna mano du Macbeth de Verdi, qu’il chante en ce moment au Metropolitan Opera de New York.

Encore plus originale et inattendue, la présence du pianiste Alexej Gorlatch à l’Orchestre symphonique de Québec, mercredi. Nous ne sommes pas nombreux au Québec à connaître ce pianiste lauréat du prestigieux concours de l’ARD (Association des diffuseurs radiotélés allemands), qui, à ce titre, avait enregistré pour l’étiquette BR Klassik un 3e Concerto de Beethoven au sujet duquel j’avais parlé d’une « carte de visite très réussie, comme celles que Claves édita jadis pour les vainqueurs du concours Clara Haskil : Till Fellner et Mihaela Ursuleasa. » À Québec, Gorlatch interprétera le 2e Concerto de Chopin sous la direction de Joshua Weilerstein, qui a choisi Last Round de Golijov et la 1re Symphonie de Schumann pour compléter le programme.

Au Grand Théâtre de Québec, lundi 29 septembre à 20 h (Calleja), mercredi 1er octobre à 20 h (Gorlatch).