Marie-Nicole Lemieux lancera le Festival du Domaine Forget

Marie-Nicole Lemieux
Photo: Pedro Ruiz - Archives Le Devoir Marie-Nicole Lemieux

Le Domaine Forget a dévoilé mardi le programme de son Festival 2014, qui débutera par une fin de semaine du 21 juin marquée par la présence de l’ambassadrice du festival, Marie-Nicole Lemieux.

 

Les Violons du Roy, Marie-Nicole Lemieux, Emmanuel Pahud et Bernard Labadie donneront le coup d’envoi du Festival 2014, le 21 juin, avec un programme Haendel, Vivaldi, Gluck. Marie-Nicole Lemieux sera la véritableanimatrice de cette fin de semaine d’ouverture. On l’entendra même chanter du jazz, le 22 juin, accompagnée par Lorraine Desmarais.

 

Les autres orchestres invités sont I Musici, avec Jean-Marie Zeitouni amenant Vladimir Gluzman en soliste dans Fratres de Pärt et le Concerto pour violon no 1 de Mendelssohn, ainsi que l’Orchestre symphonique de Québec, l’Orchestre de la francophonie et le Métropolitain. L’OSQ présentera Christian Tetzlaff dans le Concerto pour violon de Beethoven. L’Orchestre de la francophonie et Jean-Philippe Tremblay proposeront le 3 août un concert marathon en trois parties avec, notamment, la Symphonie pathétique de Tchaïkovski et Louis Lortie dans le 5e Concerto de Saint-Saëns. Quant à Yannick Nézet-Séguin, il donnera un concert hommage à Paul Desmarais, le 10 août, avec la 8e Symphonie de Beethoven, suivie de Siegfried-Idyll et de Prélude et mort d’Isolde de Wagner. Les Violons du Roy reviendront en clôture, le 24 août, contribuant à la suite du cycle Beethoven, avec la 7e Symphonie. Auparavant, Benedetto Lupo jouera le 21e Concerto de Mozart.

 

Les grands solistes invités par le Domaine sont le Quatuor Emerson (19 juillet) et Till Fellner (16 août), qui jouera des extraits du 2e Livre du Clavier bien tempéré de Bach et les Davidbündlertänze de Schumann. Innovation en 2014 : la présence des chanteurs de l’Institut canadien d’art vocal dans un spectacle, le 22 août, regroupant Docteur miracle de Bizet et La tragédie de Carmen de Peter Brooks.

 

Lors des concerts de musique de chambre, une intégrale des Sonates pour violoncelle et piano de Beethoven servira de fil conducteur et, parmi les jeunes solistes invités, figurent Marika Bournaki et le violoniste Marc Bouchkov. Comme d’habitude, un prélude au festival, les 7, 13 et 14 juin, proposera des concerts chambristes dans des répertoires souvent inhabituels. Enfin, Oliver Jones, Joe Lovano et les Swingle Singers seront les vedettes des soirées jazz.