Disque – Coeur de Pirate, Trauma 5

L’exercice de la bande sonore est toujours ingrat. Faire de la musique qui doit épouser une série télé et qui peut se tenir sans la béquille de l’image? Pas simple. Pour ce cinquième disque de Trauma, la tâche a été confiée à Coeur de pirate, qui a opté pour un univers sombre et dépouillé, créé avec le guitariste Renaud Bastien (Malajube). La commande? Faire des reprises, en anglais. On entend des chansons de musiciens d’ici (Les soeurs McGarrigle, Patrick Watson) et plusieurs chansons d’artistes anglais et américains, des Rolling Stones à The National, en passant par Bon Iver et Amy Winehouse. À la pièce, les résultats sont charmants, les deux musiciens ayant eu le bon goût de prendre les morceaux à contre-pied, les titres à la guitare étant joués au piano, et vice-versa. Mais au cumul, il manque de lumière ou de variété, ce qui rend l’écoute écrasante. Posologie : à prendre à petites doses.