Santé mentale: un orchestre contre l’ostracisation

South Burlington, Vermont — Le couple formé du chef d’orchestre Ronald Braunstein et de la joueuse de cor d’harmonie Caroline Whiddon a créé Me2/orchestra pour se débarrasser des stigmates entourant la maladie mentale. La carrière de Ronald Braunstein comme chef d’orchestre a connu de bons débuts, mais un trouble de personnalité bipolaire a ralenti ce qui aurait pu être une fantastique carrière. Le trouble bipolaire de M. Braunstein fut l’un des facteurs de son congédiement du Vermont Youth Orchestra en 2011, affirme le couple. Le Me2/orchestra est présenté comme « la seule organisation de musique classique de la planète pour les gens souffrant de problèmes de santé mentale et les gens qui les aident ». M. Braunstein et Mme Whiddon espèrent qu’un concert donné dans le cadre de First Night Burlington, un festival artistique annuel du 31 décembre tenu dans la plus grande ville du Vermont, attirera l’attention sur la formation ayant soufflé ses deux bougies. Un aspect de la mission du festival First Night est de rendre les arts accessibles et ouverts à la participation de la communauté. Cette visibilité correspond exactement à ce que le couple de musiciens tente d’obtenir pour faire en sorte que le public soit moins craintif et plus informé par rapport aux troubles de santé mentale.