Un Fats Waller qui exhale la joie et l’humour

Photo: Pedro Ruiz - Le Devoir

Après l’hommage éclaté de Jason Moran à Fats Waller cet été, l’univers déjanté et débridé du légendaire monstre sacré du swing est de retour à l’avant-scène, à Montréal. C’était en effet jour de répétition au Centre Segal mercredi en vue de la comédie musicale Ain’t Misbehavin’, The Fats Waller Musical Show qui met notamment en vedette Kim Richardson. Le spectacle,que son metteur en scène Roger Peace a voulu joyeux et plein d’humour, avec une petite « touche grivoise », sera à l’affiche du 29 septembre au 20 octobre.