Disque - The Great Novel, Ain't Too Pretty

Ils descendent de Tremblant comme on descendrait des Great Smoky Mountains du Tennessee : trois gars, une fille, deux mandolines, un banjo, un kazoo, un harmonica, une guitare, une contrebasse, de quoi tapocher. De vrais de vrais fadas de folk, « country hipsters », comme ils disent sur leur page Facebook : ne jurent que par les frères Coen, voient T-Bone Burnett dans leur gruau, peuvent réciter du Mark Twain et du Kerouac à volonté. Ce qui rend l’anglais de ces Francos de chez nous plutôt américain dans le phrasé traînant, on ne tique pas aux entournures. Faute de T-Bone, ils ont trouvé Dany Placard pour coréaliser. Ce n’est pas plus mal. Leur album, paru en catimini ce printemps, ne nous parvient que maintenant. Ce n’est pas plus mal non plus, la canicule va bien à ce hillbilly des pentes de ski, fournit le halo déformant qu’il faut à leur fantasme montagnard by-the-book. On y croit, finalement : la musique n’est jamais factice, du country-folk franchement beau et puis c’est tout.



The Great Novel - Hatching Words (mp3)