Nos choix au FIJM - 5 juillet 2013

Oliver Jones solo

Il n’a besoin d’aucune présentation : pour le grand public, Jones est le visage du jazz au Québec, la mémoire vivante du genre. Qu’il soit au festival ne surprendra personne, mais qu’il le soit en solo - chose plutôt rare pour lui - mérite certainement un détour à la Cinquième Salle.

À la Cinquième salle de la PDA vendredi et samedi, à 19 h


Emilie-Claire Barlow

La chanteuse torontoise entretient une relation privilégiée avec Montréal et le Québec, où elle vend environ 80 % de ses disques. Ce qui explique probablement en partie que son dernier album soit tout en français. Jazz vocal accessible, plutôt pop et conformiste.

Au Théâtre Maisonneuve, vendredi à 20 h