Disque - Concertos pour violon, Bach

Au moins trois versions huppées des concertos de Bach - ici le BWV 1053 est arrangé pour violon et le BWV 1060 pour violon et clavecins - sont parues ces deux derniers mois : Vesko Eskenazy et l’Orchestre de chambre du Concertgebouw (Pentatone), Petra Mullejans et Gottfried von der Goltz avec l’Orchestre baroque de Fribourg (HM) et celle-ci, la seconde de Viktoria Mullova. Elle retrouve son partenaire musical privilégié, Ottavio Dantone, et le label, Onyx, qui l’a vu graver une version de référence des Sonates et Partitas de Bach. Il est fort utile d’entendre Vesko Eskenazy vibrer comme un crooner et l’Orchestre baroque de Fribourg planter des clous pour comprendre l’intensité, la classe de cette vision de Mullova et Dantone et saisir l’étendue de sa suprématie. Faire ainsi couler la musique avec une scansion aussi idéale et un poids parfait, cela s’appelle l’état de grâce.

À voir en vidéo