Disque - Les rendez-vous. Un hommage exceptionnel à Claude Léveillée, artistes divers

On a bien essayé d’ignorer ce navrant disque à sa sortie, mais le voir en vitrine chez Archambault, fourgué en produit dérivé du spectacle de clôture des Francos dimanche à Wilfrid, force la main : ça devient un service public. Ne présumons pas du spectacle, même si l’hommage à Félix, en ouverture, s’est révélé tout le contraire de ce que l’on espère d’une oeuvre vivante, mais de grâce, passez outre à ce parcours touristique qui n’a d’exceptionnel que la mention sur la pochette (autocongratulation suspecte d’emblée). Difficile d’imaginer tour guidé plus convenu, arrangements plus piétonniers, versions plus fades : on mise encore sur l’épisode Piaf, Charlebois donne Frédéric comme on donne l’aumône (ou c’est la famille Latreille qui s’égosille dessus, la téléréalité mène à tout), Bruno Pelletier et Mario Pelchat font des gammes, Ferland s’écoute chanter en écho, André Gagnon peine à soulever ses doigts, etc. Tout ça fait des vieux… et des sous.

À voir en vidéo