Disque - Svetlanov, Philharmonique de Berlin

Le Mur n’était pas qu’une entité physique ; il habitait, hélas, aussi les mentalités. Evgueni Svetlanov, le plus grand chef russe du dernier quart du XXe siècle, n’a été invité qu’une seule fois, en mars 1989, à diriger le Philharmonique de Berlin. Curieuse conception de l’universalité de la musique… Cet unique rendez-vous regroupe Leonore III de Beethoven, la symphonie « Militaire » de Haydn et Manfred de Tchaïkovski. Et quel concert ! Dans la partie germanique, les Berlinois sont dans leur zone de confort, même si Svetlanov les bouscule dans un flamboyant finale de Militaire. Mais Manfred (avec coupures dans le finale) est une bombe, tout comme le concert de Svetlanov au Japon en 1992, enregistré par Canyon et commercialisé par Warner (éditions Svetlanov, vol. 7), rude concurrence pour le présent album, unique et indispensable pour tous les admirateurs du plus grand démiurge de la direction d’orchestre.

À voir en vidéo