Disque - Jaune Électrik, Colectivo

Il y a Shantal, ex-reine hardcore et bruja en chef. Il y a neuf lurons, tous ex-princes du métal ou à peu près. Ils ont fini par remplacer la fête par la fiesta et par se lancer dans le ska reggae, le rock latino et d’autres détournements de musiques mexicaines. Ni leur reggae ni leur ska ne sont complètement roots : ils s’exclament, tombent dans les explosions de joie, lâchent des arriba ! comme d’autres les lions. Ils sont un peu croches et bien loin de la spiritualité rasta. Mais ils sont écolos, pacifiques et bien ancrés dans la mentalité du collectif. Généralement trilingues, ils ont concocté avec l’aide de leur compère Vander un premier disque officiellement franco, mais les vents de la libertad les poussent vers l’espagnol dans deux pièces. Ça tient tout de même la route, avec leur batterie sale, leurs cuivres énergiques et leur clavier très présent. Colectivo s’arrête vendredi soir aux Francos, à l’angle de Sainte-Catherine et de Jeanne-Mance.