25 ans, 25 artistes, 25 chansons... 25 commentaires

Et si je commentais à mesure, tiens? Vingt-cinq fois pour les vingt-cinq ans? N'ai-je pas un iPad tout neuf? Tweeetons sans tweeter, allons-y comme ça vient, et advienne que pourra. Bon anniversaire les Francos, je me lance. 
 
1. Karim Ouellet en coup d'envoi avec L'amour: plus sûr de lui-même, tu pars tout de suite en France. (photo Annik MH De Carufel)
 
2. La belle idée que voilà: Ariane Moffatt sur une petite scène au milieu de la foule, Point de mire à l'acoustique. Elle baigne dedans, on baigne dedans avec elle. C'est ce qu'on veut d'un tel show: qu'il se passe quelque chose. (photo Annik MH De Carufel)
 
3. Une pensée comme ça: avec Gregory Charles, les Francos auraient eu toutes les chansons pour le même prix. Et quelques dizaines d'autres juste parce qu'il les sait toutes. 
 
4. Le «salut!» de Richard Séguin est souverain, sa Journée d'Amérique remplit la place des Festivals. C'est ça de l'envergure, c'est ça une voix qui porte, c'est ça un refrain qui lève. Pas de trop grosse scène pour Séguin quand il est ainsi notre Springsteen. Grosse réaction. (photo Annik MH De Carufel)
 
5. Corneille a-t-il jamais chanté une note parfaitement juste en carrière? Où est l'auto-tune quand on en a besoin? (photo Annik MH De Carufel)
 
6. Lisa LeBlanc chante quoi? Ben oui. Aujourd'hui ma vie c'est d'l marde, Première joie vraiment intense du public, ressentie jusque les entrailles de chacun, j'en jurerais au sing-along à bout de poumons. Ce qui fait beaucoup d'entrailles et de poumons. (photo Annik MH De Carufel)
 
7. Daniel Lavoie en rockeur dans Tension attention. C'est quand même du rock qui n'en est pas, même si le groupe d'accompagnement y va franco et que Lavoie a une voix du tonnerre de Dieu. 
 
8. Mara Tremblay chante Tout nue avec toi, de la petite scène: quel extraordinaire choix, sa chanson la plus à fleur de peau, devant 40 000 personnes. Pas de chiqué, pas de filtre avec Mara. On l'aime d'amour. 
 
9. Mes Aïeux. «Il y a dix ans là-bas, juste au coin de la rue, on chantait cette chanson-là», dit Stéphane Archambault en pointant du doigt la Catherine. Dégénération, bien sûr. Chanson essentielle: aurait fallu commencer avec ça. Symboliquement parfait. Et party garanti. 
 
10. Drôle d'impression: avec Luc de Larochellière, ça retombe. Trop tempo moyen après Mes Aïeux dans le tapis. Mauvais enchaînement, chère madame Mouffe à la mise en scène, un os dans la conduite. Dommage pour le grand Luc. 
 
11. Dumas a beau scander les «papapapapa papapa» de Tu m'aimes ou tu mens (du film Les aimants), on est encore dans le tempo moyen mou du genou. Les gens chantent, sans ferveur. 
 
12. «Ce soir, je suis votre saule inconsolable»: Isabelle Boulay. Un vrai de vrai succès grand public, avec un refrain qui arrive exactement à la bonne place, qui lève là où ça doit lever. Exemplaire. À la différence des morceaux à moyen tempo, une grande ballade fait toujours grand effet sur une scène extérieure sous un ciel noir. Foule dûment bercée et consolée. 
 
13. Yann Perreau qui tournoie et tournoie: la foule est dans sa spirale. Irrésistible Yann quand il est dans son élément. C'est beau comme on s'aime: il ne pourrait pas mieux dire. On le revoit triompher au même endroit, souvenir encore frais. 
 
14. Leçon: ne pas mésestimer une chanson qui a marqué, efficace et rentre-dedans comme «il y a 23 ans aux mêmes FrancoFolies»: Tomber en amour, par Laurence Jalbert. Tassez-vous, matante va vous montrer comment on fait ça! Impressionnant. 
 
15. Stefie, Stefie, Stefie... Cet homme-là n'en finit plus de se jeter à la mer. Choisir Je combats le spleen pour une telle occasion, faut l'oser... On ne peut pas dire que la place des Festivals se soit transformée en discothèque à ciel ouvert. 
 
16. Michel Rivard: «Longue vie aux  Francos...» L'homme le plus vif d'esprit que je connaisse s'est un peu retenu dans l'expression, je trouve. Libérez le trésor, chante-t-il? «Trop souvent, le trésor reste caché.» C'est le cas de le dire. 
 
17. Bon! Deux par deux rassemblés. Si ça ne bondit pas jusqu'à la Catherine, je ne comprends rien à la pop imparable de Pierre Lapointe. Eh ben non. Époustouflante version néanmoins. 
 
18. Ah! Le pouvoir de la grosse ballade qui tue! Bigras chanteur, on avait presque oublié. Je me souviens, pourtant, avec Luce Dufault, aux Francos de La Rochelle: il savait hurler. Il sait encore. 
 
19. Paul Piché a privilégié une chanson épidermique à un chant de ralliement: Sur ma peau, c'est aussi lui. Peut-être le meilleur de lui, finalement: le désirant, le charnel. «Quand il était beau et fort », me dit ma meilleure amie. 
 
20. Vincent Vallières sur la petite scène: On va s'aimer encore, la rassembleuse des rassembleuses. Tout le monde chante. 
 
21. Question: est-ce que Les Respectables se sont appelés Les Respectables pour qu'on les respecte? Eh ben, ils savent faire, mais ce rock générique continue de m'échapper comme un restant de savon dans la douche. 
 
22. Damien Robitaille reconnaissant envers les Francos. On le serait à moins, quand on pense qu'un Daniel Bélanger n'est pas là, ni les Fringants, ni Leloup. Sacré meneur de claque, quand même, le zigoto. 
 
23. Loco Locass: là, pas de doute, ça bondit. Jusqu'à la Catherine. Finalement. Et ça chante. Fallait l'hymne à l'écoeurantite aiguë, Libérez-nous des libéraux. Symbole parlant, comme Dégénération: temps forts du spectacle, et pas pour rien. Deux gigues libératrices. 
 
24. La Désise est une immense chanson, Dan Boucher un showman particulièrement fort en présence d'une foule immense: il se jette dans la foule, toute la «gang de malades» d'artistes le suit. «Lâchez-nous pas!» Le show pourrait finir là, mais non, la finale sera rock ou ne sera pas. 
 
25. Place à Marjo la «provocante», à Éric Lapointe «loadé comme un gun»: une race à part, indéniablement, ces deux-là. Impossible de les caser ailleurs qu'en finale, madame Mouffe, malgré ce qui s'est passé de vraiment incroyable juste avant. C'est comme les Stones. Les Stones, c'est à la fin. «Tu l'as la twist, baby!», chante Marjo, impériale comme la Tina Turner des beaux jours. Respect.

À voir en vidéo