Disque - Radar FM 1999.2013, Fermin Muguruza

Fermin est de la génération Manu Chao, mais sa langue principale est le basque et sa musique s’affirme d’abord comme un geste de résistance politique. Au début du millénaire, il a animé la jeunesse altermondialiste et nombre de scènes montréalaises, armé de beaucoup de dub et de reggae, mais aussi de rap, de ragga, de ska et d’un mélange entre jungle et drum’n bass. Le revoici physiquement lundi soir pour les Soirées rock des FrancoFolies. Car l’attitude a aussi quelque chose à voir avec le rock, version punky, de même qu’avec les musiques latines et les autres sons de la rue. C’est manifeste dans cette nouvelle compilation qui accompagne sa venue et qui regroupe plusieurs grandes chansons. Le mariage avec la Jamaïque y est toujours aussi consommé, la forte énergie est toujours au rendez-vous, comme le sont parfois l’accordéon basque, les percussions orientales et même les voix bulgares dans le brassage. Vivement les retrouvailles !

À voir en vidéo