Disque - Debussy : Musique pour piano à quatre mains, Armengaud et Chauzu

Un excellent apport de Naxos dans toute sa splendeur : répertoire précieux, interprètes compétents et aguerris, bonne prise de son. Un aperçu du menu vous dira rapidement l’intérêt de la parution : Petite suite, Marche écossaise (dans sa rare première version), Épigraphes antiques, 1re Suite d’orchestre. Si l’association entre Debussy et une Suite d’orchestre ne vous saute pas aux yeux, ne vous en voulez pas, car l’oeuvre n’a refait surface qu’en 2008 à la Pierpont Morgan Library de New York. Cette oeuvre de jeunesse (1882-1884, Debussy étant né en 1862) a réapparu sous deux formes : une version pour piano à quatre mains complète et une version orchestrale où manque le 3e mouvement, intitulé Rêves. Outre l’intérêt intrinsèque du reste du programme, il est amusant de découvrir ce Debussy embryonnaire, déjà si perçant dans Rêves, juste avant un Cortège et bacchanale redevable à ses devanciers !

À voir en vidéo