Jean-François Paillard : pionnier dont il reste si peu…

Le chef d’orchestre Jean-François Paillard est mort lundi à Saint-Auban-sur-l’Ouvèze en France à l’âge de 85 ans, rapporte la revue La lettre du musicien. Élève en direction d’Igor Markevitch, Paillard fonda en 1953, à l’âge de 25 ans, un orchestre dont émana, en 1959, l’Orchestre de chambre Jean-François Paillard. Il devint alors, et pour une bonne vingtaine d’années, un interprète très reconnu de la musique baroque et un défricheur de répertoire français, réalisant Igor Markevitch. Le grand renouveau baroque, auquel Paillard n’adhérait pas, a balayé cet héritage et seule une faible part du legs enregistré a été reprise en CD. Oublié en Europe, Paillard a néanmoins continué à être vénéré au Japon jusque dans ses dernières années. Il a vendu neuf millions d’albums.