Disque - John Medeski, A Different Time

On connaît John Medeski pour son travail au sein de l’explosif trio Medeski, Martin & Wood, habitué de mettre le feu au Métropolis durant le festival. Bombe, toujours. On rappelle la chose pour mieux souligner le contraste entre le travail de Medeski comme membre de ce trio et ce qu’il fait sur ce premier album solo. Point d’orgue B3 ici, c’est tout piano acoustique. Plus précisément : tout piano Gaveau 1924, sept pieds. Un instrument exigeant, précise Medeski dans le livret, qui demande un jeu nuancé et délicat, ainsi que la pleine attention du pianiste. L’enregistrement s’est aussi fait à l’ancienne, deux micros, de l’analogique. Ce cadre technique pour un cadre musical hautement méditatif, les sept compositions et deux reprises du disque formant la trame d’un voyage intemporel. Mélodies fortes, solides propositions harmoniques, spectre du piano bien utilisé. Au final, le corpus de ballades révèle une facette inédite de Medeski. Et c’est pour le mieux.

 

À voir en vidéo