Disque - Artistes divers, Chapeau Willie!

On aime Willie, bien entendu. Chanter ce que chantait Willie, quand c’est Isabelle Boulay (Ces cloches ne sonneront jamais pour moi, belle oubliée), Chloé Sainte-Marie (Une vie brisée, fort jolie aussi), à plus forte raison quand c’est Renée Martel (Mille après mille avec Maxime Landry, pourquoi pas ?), on dit oui, on ouvre les bras. Mais isoler des pistes de voix du Willie de 1976 - son fameux album à Nashville - pour qu’il pousse d’outre-tombe la rengaine avec Annie Blanchard (Le long du Mississippi) ? Fut-ce avec l’accord de fiston Michel Lamothe (qui reprend lui-même Je chante à cheval, non sans panache), on tique. On rue. On s’enfuit au galop. Je sais qu’on a fait le coup à Elvis et d’autres chers disparus, c’est pas de la profanation de sépulture, mais ça sent quand même le parfum gratiné du commerce illimité. Déjà qu’on commence à gratter le fond du filon chez Tandem.mu : à qui le tour de poney, feu le crooner Raymond Berthiaume ? Mais non. Pas assez vendeur.

À voir en vidéo