Disque - Artistes variés, Haendel Concerti Grossi Op. 6

Deux nouvelles versions du fameux Opus 6 de Haendel pour une fascinante mise en perspective. Les premières différences évidentes sont le diapason (plus bas et d’époque chez Mallon) et le fait qu’Aradia utilise la version avec hautbois des Concertos nos 1, 2, 5 et 6 et applique ce modèle sonore aux autres concertos, ce qui donne une couleur plus boisée à l’ensemble. Mais l’étonnante constatation est que nous avons là, face à face, un orchestre baroque (les Torontois d’Aradia) qui approche les concertos grosso avec le confort rassurant de Marriner et l’Academy of Martin in the Fields et un ensemble sur instruments modernes (Combattimento Consort) qui entre dans la musique avec la pugnacité des baroqueux les plus ardents. Les deux versions apportent donc quelque chose : du baroqueux soft pour Mallon et une interprétation « historiquement informée » au diapason actuel pour De Vriend.

À voir en vidéo