Mutek: trois tonnes de carillons à la Maison symphonique

Au-delà du conformisme. De la musique électronique et trois tonnes de carillons en bronze se préparent à faire vibrer les murs de la Maison symphonique de Montréal qui, dans le cadre du festival Mutek, va recevoir l’étonnante expérience musicale menée par l’Allemand Hendrik Weber, alias Pantha du Prince, et la formation norvégienne The Bell Laboratory. L’annonce a été faite mercredi par les organisateurs de l’événement. The Element of Light - c’est le nom de cette aventure sonore au croisement entre les lignes mélodiques de l’un et des cloches de l’autre - va être présenté le 2 juin. Elle marque une rare présence de ces alchimistes du son à Montréal. Mutek évoque un « projet singulier dans un lien unique », dont les grandes lignes ont été livrées en janvier dernier dans le cadre d’un album édité par Rough Trade. Bordeland, de Juan Atkins et Moritz von Oswald, un autre projet atypique, électroniquement à la confluence des tonalités créatives de Detroit et celles de Berlin, a également été inscrit au programme de cette soirée.

À voir en vidéo