Musique classique - Orgue, concerts express et oeuvres nouvelles à l’OSM

Kent Nagano enregistrera les deux symphonies restantes de son cycle Beethoven (Symphonies n° 2 et n° 4).
Photo: François Pesant - Le Devoir Kent Nagano enregistrera les deux symphonies restantes de son cycle Beethoven (Symphonies n° 2 et n° 4).

Kent Nagano a dévoilé jeudi le contenu de la saison 2013-2014 de l’Orchestre symphonique de Montréal, sa 80e, marquée, en mai 2014, par l’inauguration du grand orgue Pierre-Béique.


C’est du 28 mai au 1er juin qu’auront lieu les premiers concerts mettant en valeur l’opus 3900 de la maison Casavant, offert à la Maison symphonique par Jacqueline Desmarais. Ce grand orgue Pierre-Béique comprendra 83 jeux et 6489 tuyaux. Outre le fait d’y jouer la Toccata et fugue en ré mineur de Bach, la 3e Symphonie de Saint-Saëns et le Concerto pour orgue, cordes et timbales de Poulenc, l’OSM - en association avec l’Orchestre national de Lyon et le Southbank Centre de Londres - a commandé une nouvelle oeuvre à Kaija Saariaho, intitulée L’ombre de la terre.


L’OSM fera entrer six oeuvres à son répertoire, dont Bogus Pump de Frank Zappa (26 octobre) et le Concerto pour 7 instruments à vent de Frank Martin (3 avril). L’orchestre programme aussi huit créations mondiales, dont des oeuvres de Nicolas Gilbert, Christos Hatzis et Serge Arcuri.


La saison s’ouvrira le 17 septembre avec La damnation de Faust de Berlioz, avec Anna Caterina Antonacci, Michael Schade et Philippe Sly. Au lendemain d’un grand Requiem allemand de Brahms, Kent Nagano s’est - à juste titre - montré très fier du choeur de l’OSM, qui chantera aussi sous sa direction la Messe en si en clôture du Festival Bach et disposera en propre de deux concerts dirigés par Andrew Megill.

 

Retour de Fred Pellerin


Les grandes visites et les récitals sont ceux de Gustavo Dudamel et l’Orchestre de Los Angeles, de Valery Gergiev, Denis Matsuev et l’Orchestre du Mariinki et Saint-Pétersbourg, de Dmitri Hvorostovski, Natalie Dessay, Hilary, Hahn, Yo-Yo Ma et Louis Lortie.


Dans le cadre de la saison, Kent Nagano enregistrera les deux symphonies restantes de son cycle Beethoven (Symphonies n° 2 et 4), dirigera la 7e Symphonie de Mahler et la 3e Symphonie de Bruckner. Radu Lupu viendra jouer le 4e Concerto de Beethoven et la pianiste Yuja Wang nous gratifiera de sa 1re visite, dans le 3e Concerto de Prokofiev.


Au nombre des chefs d’orchestre habitués, on compte Jean-Claude Casadesus, James Conlon, Andrew Davis, Jacques Lacombe et Michel Plasson. Trois nouvelles visites intéressantes à ce chapitre : l’Anglais Edward Gardner, le Tchèque Jacob Hrusa et le très brillant Kazushi Ono. Parmi les solistes Stephen Hough, Marc-André Hamelin, Jan Lisiecki, Gidon Kremer, Midori, Pinchas Zukerman, Truls Mork, Gautier Capuçon et James Ehnes, qui glane un titre d’artiste en résidence pour une présence d’une semaine.


Sur les chemins de traverse, on note le coup de chapeau aux Belles-soeurs et une Symphonie rapaillée, les venues d’Adam Cohen et Coeur de pirate ainsi que le retour attendu, à Noël, de Fred Pellerin.


Enfin, l’OSM inaugure, par trois rendez-vous, une série « Concerts express », des rendez-vous musicaux d’une heure débutant à 19 h. La violoniste Viviane Hagner, la soprano Angela Denoke et la pianiste Yuja Wang en seront les solistes.

À voir en vidéo