Disque - Stabat Mater, Poulenc

La présentation de Dialogues des carmélites à l’UdeM et l’annonce de journées Poulenc au conservatoire (du 8 au 10 mars) sont l’occasion de présenter le premier CD de Stéphane Denève en tant que directeur musical de l’Orchestre de la radio de Stuttgart. Denève avait déjà enregistré Poulenc à Liège pour RCA, un suprême CD de concertos avec Braley et Le Sage. Cette nouveauté est unique pour son couplage avisé, puisque nous n’avions jusqu’ici pas vraiment de référence pour l’irrésistible ballet avec choeur Les biches. C’est fait ! Dans le Stabat Mater, par contre, Serge Baudo (HM) et Richard Hickox (Virgin) ont suprêmement nourri notre esprit et nos oreilles. Denève choisit une voix plus subtile et un peu moins sensuelle. C’est très beau, sans marginaliser Hickox. Du point de vue sonore, Poulenc méritait une captation un peu plus crispy et moins « confortable ».

À voir en vidéo