Le «vieux» trio new-yorkais fun. se démarque

Le groupe américain fun. recevant le trophée de la chanson de l'année à la cérémonie des Grammy Awards dimanche soir
Photo: John Shearer/Invision/AP Le groupe américain fun. recevant le trophée de la chanson de l'année à la cérémonie des Grammy Awards dimanche soir

Le trio originaire de New York a mérité les trophées de la chanson de l’année et du meilleur nouvel artiste. Mais Some Nights n’est pas parvenu à lui permettre de boucler le tour du chapeau, cédant le plancher à Babel, de Mumford Sons, pour le trophée de l’album de l’année.

Dans la catégorie du meilleur nouvel artiste, fun. l’a notamment emporté sur Frank Ocean, qui avait gagné un peu plus tôt le prix du meilleur album urbain contemporain pour Channel Orange, son premier Grammy à vie.

L’honneur du meilleur nouvel artiste a paru amuser les membres de fun. « Nous sommes si vieux ! », a lancé son leader, Nate Ruess, qui avait employé un ton semblable lorsqu’il a accepté le prix de la chanson de l’année grâce « We Are Young ». « Mon Dieu. J’ignore ce à quoi je pensais lorsque j’ai composé le refrain de cette chanson - si l’émission est diffusée en haute définition, tout le monde peut voir nos visages, et nous ne sommes pas très jeunes », a ajouté Reuss, qui célébrera bientôt son 31e anniversaire de naissance. « Ça fait 12 ans que nous faisons cela, et je dois dire que nous ne pourrions y arriver sans l’aide de tous nos fans qui nous permettent de garder la tête au-dessus de l’eau. Je suppose que nous étions votre secret le mieux gardé. Donc, merci beaucoup à vous tous. »

Frank Ocean, un artiste âgé de seulement 25 ans, a également été honoré aux côtés de Jay-Z et Kanye West dans la catégorie de la meilleure collaboration rap pour la pièce No Church in the Wild.

La Canadienne Carly Jae Repsen n’a pas été aussi fortunée, son succès Call Me Maybe n’ayant pas réussi à se démarquer dans les catégories de la chanson de l’année et de la meilleure performance pop solo.

Le prix Grammy de la chanson de l’année est plutôt allé à fun. pour We Are Young, alors que celui de la meilleure performance pop solo a été décerné à Adele pour Set Fire to the Rain.

Gotye et Kimbra ont mis la main sur le trophée de l’enregistrement de l’année grâce à Somebody That I Used To Know alors que le groupe The Black Keys a reçu le prix de la meilleure performance rock pour Lonely Boy et Kelly Clarkson celui du meilleur album pop vocal pour Stronger.

Du côté country, Carrie Underwood a été couronnée dans la catégorie de la meilleure performance country solo pour Blown Away et le Zac Brown Band a reçu le trophée du meilleur album country avec Uncaged.

Taylor Swift a donné le coup d’envoi de cette 55e cérémonie des prix Grammy dimanche soir en interprétant son succès We Are Never Getting Back Together dans le cadre d’un numéro inspiré d’Alice aux pays des merveilles.

Dans son mot d’ouverture, l’animateur de la soirée, LL Cool J, a rappelé le difficile gala de l’an dernier, qui avait eu lieu à peine 24 heures après le décès de Whitney Houston, avant de rendre hommage à Michael Jackson, une autre idole de la pop disparue au cours des dernières années.