La rencontre au sommet

Les Connexions nordiques sur scène, avec Le Vent du Nord et les Suédois de Väsen
Photo: Louis DeCarlo Les Connexions nordiques sur scène, avec Le Vent du Nord et les Suédois de Väsen

Depuis que le Vent a remporté le prix Charles Cros pour son disque Tromper le temps, il devient difficile de ne plus le considérer comme un grand groupe international : avec le sens de la grande histoire culturelle et des petites histoires humaines, il poursuit fort habilement dans sa tradition de rêveries doucereuses et de swing engageant. En dix ans, il n’a jamais dérivé.


Depuis 1989, on trouve la même constance chez leurs complices de Väsen, un formidable groupe que l’on avait découvert dans la mouvance du label américain Northside parmi d’autres groupes scandinaves d’exception. De mémoire, Väsen s’amène pour la première fois au Québec. C’est le nyckelharpa, cette vièle à clé emblématique du pays nordique, qui lance la mélodie avec tant de raffinement, jumelé à l’alto qui serpente sur la deuxième ligne mélodique et la guitare à douze cordes qui souvent déconstruit la source avec grande finesse ou débordement hardcore. « Nous ne sommes pas un groupe traditionnel, a déclaré le joueur de nyckelharpa Olov Johansson à la revue Sing Out en 2007. Aucun groupe traditionnel n’utilisait d’alto et de guitares à douze cordes. »


Si la source n’est pas reproduite à la lettre, la musique de Väsen demeure toutefois fidèle à l’esprit de l’Uppland avec son lot de valses et de marches, mais surtout avec sa polska, dérivée de la polonaise. Mais l’écoute révèle aussi une forte consonance classique. Nicolas Boulerice, du Vent du Nord, l’a également remarqué : « La première fois que je les ai vus dans une petite chapelle, je suis tombé sur le dos. C’est de toute beauté ! Ce qui m’avait frappé, c’est de constater que la musique traditionnelle scandinave est souvent calquée sur la musique baroque. Mais avec quelle énergie ! »


Comme une sorte de trash instrumental, sauvage et tordu, mais qui résonne encore avec la plus grande sensibilité sur Mindset, le nouveau disque de Väsen. Leurs instruments feront la paire avec ceux du Vent dans le répertoire de l’un et de l’autre durant plus de la moitié du spectacle. À surveiller particulièrement : le nyckelharpa et la vièle à roue, qui sont de la même famille, ou le violon et l’alto, qui vont élargir le son. Des points communs aux deux : l’intensité du groove et la subtilité des arrangements.

 

Collaborateur

À voir en vidéo