Disque - Cut me some slack, Paul McCartney et cie

C’était le gros coup de 12-12-12, show-téléthon à l’intention des victimes de l’ouragan Sandy : l’improbable rencontre de sir Paul avec les anciens du groupe de feu Cobain, immersion dans la distorsion qui était moins une véritable collision Beatles-Nirvana que quelque chose du McCartney pleins poumons d’Helter Skelter mélangé à quelque chose du grunge estampillé Seattle 1992. C’était bien excitant ce soir-là, un peu moins en reprise à Saturday Night Live le samedi d’après, encore moins dans cette version studio, qui constitue en fait le premier extrait de la bande originale du documentaire Sound City : Real To Reel, réalisé par Grohl à propos du fameux studio d’enregistrement de L.A. (sortie en mars). C’est le geste qu’on applaudit, le jam élevé en chanson apportant peu au canon des intéressés : McCartney hurlant, c’est toujours bon à prendre, on a un p’tit pincement à revoir Grohl et cie ensemble, mais sinon ? Anecdotique’n’roll.