Musiques du monde - La richesse dans la diversité

Eric Bibb fera la paire avec le maître guitariste malien Habib Koité à l’Astral, le 1er mars.
Photo: Montréal en lumière Eric Bibb fera la paire avec le maître guitariste malien Habib Koité à l’Astral, le 1er mars.

Sur la planète musique du monde, la saison s’annonce riche et diversifiée : le Vent du Nord, Väsen, Ladysmith Black Mambazo, Oliver Mtukudzi, Eric Bibb avec Habib Koité, Daniel Piazzolla, Idir, Vishwa Mohan Bhatt, Azam Ali, Môta et des dizaines d’autres. Voyons ça de près.


En commençant par une fort belle rencontre prévue, puisque le Vent du Nord, récent lauréat d’un Charles Cros, invite le trio Väsen pour une tournée à travers le Québec du 23 janvier au 1er février. Figure de proue du trad suédois, Väsen a révolutionné l’usage du nickelharpa, le violon à touches emblématique.


La saison sera également ponctuée de musiques africaines. Le 2 février, Ladysmith Black Mambazo, la chorale de la liberté sud-africaine, ramène ses polyphonies zouloues et propose à l’Astral plusieurs pièces de son nouveau disque Songs From a Zulu Farm. Le 18 avril, un autre monstre sacré revient : Oliver Mtukudzi s’amène avec ses Black Spirits dans toute l’intimité de la petite salle du Balattou. C’est le grand frère shona du Zimbabwe, les messages d’humanité, la musique hypnotique et le gospel laïque.

 

Chanson kabyle, musique indienne...


Dans le cadre de Montréal en lumière, le maître guitariste malien Habib Koité fera la paire avec son alter ego américain Eric Bibb à l’Astral le 1er mars. Tous deux ont fait paraître en 2012 l’excellent disque Brothers in Bamako,qui mélange blues et folk des deux côtés de l’Atlantique. Le MEL en rajoutera en tango. À signaler : l’hommage du batteur Daniel Piazzolla à son grand-père Astor, toujours à l’Astral le 2 mars, La Pista Tango au Théâtre Maisonneuve le 21 février et La Pista Cabaret, qui marie cirque et tango, au Métropolis du 24 au 26 février.


Le Festival de musique du Maghreb est présenté du 14 au 16 mars. Le point culminant en est la venue du chanteur Idir à l’Olympia le 15 mars. Icône de la chanson kabyle, il est de ces artistes qui élèvent la voix sans hausser le ton. Il arrive avec un nouvel album.


Les amateurs de musique classique indienne seront ravis d’apprendre la venue de Vishwa Mohan Bhatt à la Grande Bibliothèque le 20 avril. Disciple de Ravi Shankar, il est connu pour la création de la guitare mohan vînâ et ses collaborations avec les Bé la Fleck, Ry Cooder et Taj Mahal.


Du 6 au 14 avril, le Forum sur les musiques du monde Babel Musiques offre plusieurs concerts à la Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville. À retenir : Azam Ali, Nomadic Massive, Willy Rios, Roma Carnivale et le Grand Sénébal avec Boucar et Élage Diouf. Puis, du 26 avril au 4 mai, Musique Multi-Montréal remet ça, au Plaza surtout. Plusieurs artistes féminines sont prévues, dont la pianiste malgache Môta, en résidence de création. À découvrir également : l’excellent balafoniste Adama Daou et quatre grands concerts.


Reste la Grande Rencontre qui se déroule cette année au Gesù du 9 au 12 mai. En ouverture, on propose le projet mythique Le bruit court dans la ville. Il y a aussi les Tireux d’Roches, De temps antan, Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs, Zøgma, Tony McManus et quelques artistes irlandais, entre autres.


Qui d’autre ? La soirée musicale du Festival nomade au Mile-End le 12 janvier avec Bumaranga, le duo Adama Daou Dramane Koné et le griot mauritanien Ould We Ould Beissif, Apadooraï au Divan orange le 23 janvier, Marco Calliari à la Casa del Popolo le 4 février, Thus : Owls au Centre Phi le 22 février, Dave Gossage au Centre Segal le 27 février, Great Big Sea au Métropolis le 13 avril et Vishten au Petit Campus le 27 avril. Bonne saison !


 

Collaborateur