Disque - Mammoth Waltz, Lost Bayou Ramblers

On a dit des Lost Bayou Ramblers qu’ils sont les Pogues cajuns. Mais un quart de siècle plus tard, avec le son plus hard et plus sale. Ils démarrent tout en atmosphère avec Dr John et l’actrice française Nora Arnezeder en lançant leur hymne : « Mon pays, réveille-toi Louisiane ». Les frères Louis et André Michot ont tout du chant et de la manière cajuns avec violon et accordéon, leurs compères Cavan Carruth et Paul Etheredge apportent la sensibilité rock roll, et ensemble, ils font le bal des années 2010 avec la valse croche, la plainte funky, le two-steps passé dans le tordeur, les guitares sombres et les ambiances panique en arrière. Mais le fond est demeuré, le bayou, retrouvé et la marée noire de la BP, toujours présente, comme la mémoire. On va même jusqu’à une version obsédante d’Ô Marie de Lanois. Une super trouvaille, ce disque qui est offert en copie numérique ou en vinyle au : lostbayouramblers.bandcamp.com.

À voir en vidéo