Disque - Oeuvres pour piano seul, Éric Lesage

Le premier beau et grand coffret de l’année 2013 paraît mardi prochain, le 8 janvier. Il est à noter que ces 13 CD sont annoncés par une grande enseigne à un prix inférieur à deux volumes des onze parutions isolées. On y perd les textes d’introduction et les commentaires des tableaux illustrant les albums. Mais, outre l’économie impressionnante, on y gagne une recomposition des programmes, puisque, dans son projet Schumann, Éric Le Sage a enregistré et mêlé l’intégrale de l’oeuvre pour piano seul et l’intégrale de la musique de chambre. Cette dernière a été réunie en coffret en juin dernier. Voici donc le coffret la plus intéressant : une intégrale pianistique sans concurrence à ce niveau, qui rappelle l’affinité de grands pianistes français (Yves Nat et Reine Gianoli) avec la musique de Robert Schumann. Les flux, la fièvre, la poésie, l’évocation : tout se retrouve dans le jeu d’Éric Le Sage, magnifiquement capté par les micros de Jean-Marc Laisné.

À voir en vidéo