Disque - Tim Eriksen, Josh Billings Voyage

Tim Eriksen, c’est ce grand interprète de ballade à qui on accorde l’étiquette de hardcore americana, d’autant qu’il fut le chanteur principal de Cordelia’s Dad, le groupe qui a marqué le folk américain en lui intégrant du noise. C’est la voix pure et le chant profond, l’ethnomusicologue à la forte puissance émotive, la tête curieuse qui a étudié la musique carnatique et l’original qui a fait paraître un disque de Noël au bajo sexto. Malgré tout cela, il demeure profondément ancré dans la quiétude de la Nouvelle-Angleterre. Il en imagine ici un village fictif en projetant ses airs ailleurs avec des archets intemporels, des repères celtiques, du country blues au banjo, de la ballade lente entre le old time et le blues, du chant incantatoire aux lentes montées, des atmosphères d’étrangeté dans les airs déconstruits, de la ballade qui respire ou du folk qui devient trash, étrangement en douce. Un disque superbe !