Disque - Orchestre symphonique de la BBC écossaise, Bruckner

Je ne prétendrai jamais que le BBC Scottish Orchestra est la phalange idéale pour jouer Bruckner et que la prestation orchestrale égale celle de versions de référence gravées à Amsterdam, à Vienne, à Dresde ou à Berlin. L’orchestre se défend bien, mais ses couleurs restent « basiques ». Par contre, il y a une chose que je défendrai mordicus : la clairvoyance de la vision de Donald Runnicles, un chef qui, pourtant, ne m’avait jamais impressionné dans le domaine symphonique. Iconoclaste, cette interprétation - une 7e de Bruckner en 60 minutes - retrouve le chemin pourtant ouvert il y a 50 ans par Eugene Ormandy (RCA), celle de la pure logique de la partition, sacrifiée sur l’autel de la tradition, de la pseudo-religiosité et du prétendu mysticisme. Plus droit, moins pesant, Bruckner, dans cette vision, s’inscrit parfaitement dans une tradition symphonique allemande. C’est ce qu’on attendait depuis longtemps.