Disque - Uberko, Sea Belt

Il est passé sous le radar en 2012 et, finalement, il n’aurait pas dû. Avec Sea Belt, sa dernière création, le jeune compositeur de l’île d’Orléans Marc-Olivier Morin, alias Uberko, a déposé en juin dernier une nouvelle pièce à conviction sur la scène de la musique électro échantillonnée au Québec, pièce qui confirme une certaine hauteur et beaucoup d’envergure. Inspiré, éthéré, planant, parfois rythmé et surtout envoûtant, cet assemblage de codes binaires, avec ces lignes mélodiques aériennes et granuleuses, place l’objet sonore à la confluence des univers bâtis par les Islandais Múm ou Sigur Rós, par les Patrick Watson, Radiohead ou Muse, avec qui Uberko, qui a battu l’Ouest canadien puis l’Europe avant de ramener sa charge créatrice ici, partage visiblement cette même fascination pour le romantisme exploré par sa face sombre et torturée. C’est très nordique, ancré dans l’instant, mais pas assez pour ne pas être encore écouté en 2013.