Disque - David Bontemps, Vibrations

Est-ce un signe des temps ? Les Nuits d’Afrique endossent pour la première fois un disque de musique classique.

Mais, cela s’entend. Le pianiste compositeur montréalais est reconnu comme l’un des principaux espoirs haïtiens de cette forme savante. N’étant pas un expert de ce type d’art, je ne vais pas en commenter son caractère romantique, une influence très présente et admise par l’artiste qui lance son premier disque de piano solo. Mais David Bontemps vise le décloisonnement et il y a aussi ce terroir haïtien qui se retrouve directement ou indirectement dans toutes les pièces, par la mythologie et les rythmes, du yanvalou qui serpente au kata accéléré et au banda plus exalté pour rappeler le carnaval. Le traitement de ces sources est assez discret et mérite d’être développé, mais la base y est : les notes répétitives, les grondements rythmiques, les changements de tempos et une certaine légèreté dans la gravité. L’avenir est prometteur.

À voir en vidéo