GAMIQ 2011 - Quatre prix pour Galaxie

C'est le groupe rock Galaxie qui est ressorti grand gagnant de la 6e édition du Gala alternatif de la musique indépendante du Québec (GAMIQ), qui avait lieu hier au Théâtre Plaza.

La formation du guitariste Olivier Langevin, qui a lancé cette année son troisième disque, Tigre et diesel, est repartie les mains chargées de quatre trophées, soit ceux récompensant l'artiste de l'année, le meilleur spectacle, la chanson de l'année (pour Piste 1) ainsi que le meilleur disque dans la catégorie Rock. Déjà, au dernier gala de l'ADISQ, Langevin et son comparse Pierre Girard avaient gagné deux Félix techniques, pour la réalisation et la prise de son.

Hier, le GAMIQ a aussi souligné le travail de Jimmy Hunt, qui est monté trois fois sur scène. Hunt a été élu Auteur-compositeur de l'année et a été récompensé dans la catégorie Album chanson ainsi que pour le vidéoclip de la pièce Motocross. Le coloré collectif rap Alaclair Ensemble, qui a reçu plusieurs éloges depuis quelques mois, a été choisi Révélation de l'année, et a aussi gagné dans la catégorie Album hip-hop.

Le groupe Braids, en nomination dans cinq catégories, n'a remporté les honneurs que dans une catégorie, celle d'Album indie rock. The Barr Brothers, Miracle Fortress, Colin Stetson, Katie Moore, Kataklysm, Karim Ouellet, Les Guenilles, Les Breastfeeders et Colectivo ont aussi été récompensés hier.