Roger Daltrey recrée l'opéra rock Tommy à la PdA - Et que ça vive!

Il faut du cran, permettez l'image, des boules de flipper grosses comme ça, pour oser être les Who sans Pete. Même avec le concours du fortiche frérot Simon Townsend qui est presque Pete, dans les mains-mitraillettes et jusqu'au pif de famille, Roger Daltrey se présentait hier à Wilfrid-Pelletier comme le proverbial couteau sans lame auquel il manque le manche. Oui, Roger est la voix des Who, admettait-on d'emblée, mais voulait-on de cette voix sans les riffs à moulinette de Pete, sans la frappe folle de feu Keith Moon, sans la basse agressivement promeneuse de feu John Entwistle?

Une minute de l'Overture de Tommy a suffi: nous n'allions pas bouder le plaisir d'un parfait fac-similé, amplifié par une sono épatante de clarté (un miracle en ce lieu). Avec le vrai chanteur en sus? Aurait fallu aimer chipoter pour chipoter. Imaginez, tiens, Peter Gabriel accompagné par The Musical Box, s'offrant intégralement The Lamb Lies Down On Broadway. Ou Serge Fiori qui aurait voulu du groupe-hommage Premier Ciel pour rééditer L'Heptade. On voudrait, on irait, non?

Roger Daltrey hier, c'était pas les Who, et l'intéressé n'a pas manqué de le souligner, et ne demanderait pas mieux que de retrouver Pete «dès l'an prochain» si le nouveau système d'écouteurs le permet au guitariste à l'ouïe amochée. Mais d'ici là, on aura eu ça: un fantastique spectacle plus Who que Who sans les Who. Franchement, je le dis à corps défendant, c'était formidable. Roger était plus que raisonnablement en voix, les musiciens assuraient mille fois plus expertement que dans mes rêves fous, et le rendu de l'opéra-rock Tommy, oeuvre maîtresse du groupe britannique, stupéfiait d'envergure et d'exactitude.

Si ce n'était que ça. Il y avait la suite: de fabuleuses oubliées de la première époque (ambitieuse Tattoo, exquise Pictures Of Lily), les incontournables pas du tout contournées (I Can See For Miles, Behind Blue Eyes, Baba O'Riley, Who Are You). Même Young Man Blues avait de la jeunesse dans le corps. Deux heures et demie sans Pete et sans déficit. Triomphe mérité, tenue irréprochable. Well done, Roger.