Inauguration de la nouvelle salle de l’OSM: la Maison symphonique de Montréal

Le bâtiment qui abrite la nouvelle salle de concert a désormais un nom: Maison symphonique de Montréal.
Photo: Source: ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine Le bâtiment qui abrite la nouvelle salle de concert a désormais un nom: Maison symphonique de Montréal.

Le bâtiment qui abrite la nouvelle salle de concert a désormais un nom: Maison symphonique de Montréal. La nouvelle salle de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) sera inaugurée ce soir, dans le Quartier des spectacles de la métropole, au lendemain de l’entente survenue avec ses 92 musiciens.

Sous la direction de Kent Nagano, les premières oeuvres entendues dans la nouvelle salle illustreront trois moments de la création québécoise, de Gilles Tremblay, véritable pionnier de ce répertoire, au compositeur d’aujourd’hui Julien Bilodeau, en passant par Claude Vivier, ambassadeur incontournable du son musical québécois.

La Neuvième Symphonie de Beethoven, une oeuvre marquante de l’histoire de la musique, sera également entendue en compagnie d’un ensemble de solistes internationaux et de choristes de Montréal et de Toronto. Andrée Lachapelle, Chloé Sainte-Marie, Marc Béland ainsi que David Usher, invités à titre de récitants, liront également des textes au cours de la soirée.

Il sera possible d’assister au concert en synthonisant la chaîne Espace Musique ainsi qu’en plein air, puisque le concert sera retransmis sur écran géant sur le mur de la façade de la Maison symphonique de Montréal. Une émission spéciale est également prévue à la télévision de Radio-Canada.

Les travaux avaient débuté en mai 2009 à la suite de la signature d’une entente de partenariat public-privé avec le consortium Groupe immobilier Ovation, une filiale de SNC-Lavalin.

Le gouvernement du Québec estime que l’objectif budgétaire, qui était initialement de 266 millions $, a été atteint.

Le public sera invité à visiter les installations jeudi, vendredi et samedi en après-midi, a fait savoir la direction de l’Orchestre.

De plus, en vertu d'une entente intervenue entre la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine et la Fondation de l'Orchestre symphonique de Montréal, cette dernière aura la responsabilité de solliciter des dons du secteur privé en contrepartie de l'identification et de la dénomination de divers espaces du nouveau bâtiment dont la salle, les foyers ainsi que l'entrée des artistes.


9 commentaires
  • Pascal Laflamme - Inscrit 7 septembre 2011 13 h 01

    Bravo !

    Milles fois bravo pour cette belle initiative qui donne à Montréal un symbole international de qualité et de distinction!

  • camelot - Inscrit 7 septembre 2011 13 h 21

    Suggestion

    "Maison symphonique de Montréal" est très banal. Je suggère "La salle Charles Dutoit" comme nom officiel.

    Bonne idée non ?

  • Gaetan Turcot - Inscrit 7 septembre 2011 16 h 31

    @camelot

    La Salle Pierre-Péladeau, en retour de 33 millions sur 25 ans.

  • camelot - Inscrit 7 septembre 2011 18 h 42

    À m. Turcot


    Ne tombez pas dans la vulgarité s'il-vous-plaît.

  • Clepitar - Inscrit 7 septembre 2011 21 h 47

    Continuons à ''dumper'' sur la dette

    Nous devons 230 milliard. 266 millions pour une salle symphonique. 400 millions pour un amphithéâtre. 300 millions pour la toile du stade Olympique. Et j'en passe. Dieu du ciel que nous avons des gens qui savent bien compter. Continuons à mettre le tout sur la dette. Ben quoi! 230 milliard, 300 milliard ou 400 milliard ça change absolument rien.

    Bref, je regarde mes enfants et je me demande dans quel genre de monde ils vivront. En espérant que le Québec soit pas obligé de faire des coupures comme en Grèce et si oui le jour n’est pas si loin.