Une chanson pour aider la Louisiane

Plusieurs artistes ont répondu à l’appel de Zachary Richard (devant, troisième à partir de la droite) afin d’enregistrer une chanson écrite par Rocky (devant, t-shirt noir) dont les profits iront à l’association Gulf Aid Acadiana.<br />
Photo: Jacques Grenier - Le Devoir Plusieurs artistes ont répondu à l’appel de Zachary Richard (devant, troisième à partir de la droite) afin d’enregistrer une chanson écrite par Rocky (devant, t-shirt noir) dont les profits iront à l’association Gulf Aid Acadiana.

Le chanteur louisianais Zachary Richard avait réuni une brochette impressionnante d'artistes hier pour l'enregistrement d'une chanson sur le pélican brun, le Grand Gosier, écrite par Rocky, un autre Louisianais rencontré cet été au Festival de la chanson de Petite-Vallée.

Les Daniel Lavoie, Luc De Larochellière, Samian, Pierre Flynn, Paul Piché, Michel Rivard, Richard Séguin, Florent Vollant, Florence K, Vincent Vallières et autres gros noms de la chanson québécoise ont donc offert leur voix, hier, au studio Mixart, à Montréal, pour la cause des pêcheurs louisianais dépossédés de leur travail par la sinistre marée noire de pétrole provoquée par BP, et aussi pour l'environnement, très touché par la même marée.

C'est le pélican brun qui aurait donné son nom au navire Le Pélican, dans lequel Iberville est retourné en Louisiane en 1700. Cet oiseau, qu'on dit très élégant, avait complètement disparu en 1960. Mais il fut réintroduit, et on en comptait 30 000 couples en 2008. Pourtant, l'espèce est de nouveau menacée par les flots noirs du pétrole de BP.

Daniel Lavoie, qui a visité le «Ground Zero» de la Louisiane deux ans avant la catastrophe, se souvient du «somptueux» vol plané de cet oiseau au-dessus des vagues, de ses grandes ailes immobiles, comme poussées par le vent.

Cette chanson, comme une autre sur le même thème chantée par Zachary Richard, sera vendue sur iTunes en octobre, et les deux airs formeront aussi un CD. Les fonds amassés ainsi, comme ceux d'un concert-bénéfice qui devrait se tenir au même moment, seront versés à Gulf Aid Acadiana, un organisme visant le soutien aux pêcheurs touchés par la marée noire, comme à la santé sociale et environnementale de la côte louisianaise.

Selon Zachary Richard, les pêcheurs ont parfois du mal à se faire rembourser leurs pertes en revenus par BP, du fait que certains de ces revenus leur reviennent en comptant, et ne paraissent pas sur leur déclaration de revenus. Par ailleurs, dans certaines régions, comme le bayou du Petit-Caillou par exemple, 80 % des pêcheurs ne sont pas employés par BP pour le nettoyage des eaux, ce qui veut dire qu'ils n'ont aucun travail pour subvenir à leurs besoins.