Londres - Funérailles festives pour Malcolm McLaren, l'ex-manager des Sex Pistols

Un fan assiste aux funérailles.
Photo: Agence Reuters Suzanne Plunkett Un fan assiste aux funérailles.

Londres — Les proches et admirateurs de Malcolm McLaren, ex-manager mythique du groupe punk anglais Sex Pistols, décédé le 8 avril à 64 ans, lui ont offert des funérailles festives hier dans le quartier de Camden à Londres, haut lieu des cultures alternatives.

Les amis et membres de la famille de Malcolm McLaren, décédé en Suisse d'une forme rare de cancer du poumon, ont chanté et dansé pour lui rendre hommage. Parmi eux se trouvaient son ancienne épouse, la styliste britannique Vivienne Westwood, et le chanteur irlandais Bob Geldof.

Plusieurs centaines de personnes étaient dans les rues de Camden pour suivre le cercueil tiré par un cheval et sur lequel était peint le slogan «Too fast to live, too young to die», du nom du magasin de vêtements adepte d'une mode provocatrice qu'il gérait entre 1975 et 1977 avec Vivienne Westwood sur King's Road, dans le quartier de Chelsea, au centre de Londres.

Le convoi funéraire a quitté l'église sous la musique de la version de My Way par le bassiste des Sex Pistols, Sid Vicious, reprise de Comme d'habitude de Claude François.

Malcolm McLaren a ensuite été enterré au cimetière de Highgate, dans le nord de Londres, où reposent notamment Karl Marx.

Malcolm McLaren est considéré comme le père du mouvement punk, pour avoir contribué à la formation dans les années 1970 du groupe punk anglais culte des Sex Pistols et avoir été le manager des New York Dolls, un groupe américain précurseur du punk.