Ursula Rucker est l'invitée d'honneur du 9e festival Voix d'Amériques

Stéphane Crête (notre photo) sera l’animateur du cabaret Dada queer, qui clôturera le festival Voix d’Amériques cette année. On y retrouvera notamment Mado Lamothe et Plastik Patrick.
Photo: Annik MH de Carufel - Le Devoir Stéphane Crête (notre photo) sera l’animateur du cabaret Dada queer, qui clôturera le festival Voix d’Amériques cette année. On y retrouvera notamment Mado Lamothe et Plastik Patrick.

Elle a des airs de Frida Kahlo et du chien sur scène, dit-on. Ursula Rucker est l'invitée d'honneur du festival Voix d'Amériques (FVA), qui s'envolera du 5 au 12 février prochain.


Originaire de Philadelphie, en Pennsylvanie, Ursula Rucker a suivi une formation en journalisme avant de prendre sa propre parole avec ses poèmes. Sa présence sur scène a été décrite comme étant «forte et vulnérable, blessée et rageuse». Par sa présence «puissante», Ursula Rucker aurait inspiré la création de la série Body and Soul, qui revient au programme du festival chaque année depuis, au moment de son passage remarqué au FVA en 2004.

Célébrant sa 9e édition cette année, le FVA revient pimenter l'hiver avec son lot de productions audacieuses, centrées principalement sur le spoken word, cette parole dite sur scène qui est au centre de son orientation.

Au programme, outre Ursula Rucker, qui ouvrira le festival avec son spectacle Solo, où elle sera accompagnée des musiciens Bernard Falaise, Fred Boudreault et Pierre Tanguay, on retrouve Fred Fortin, qui présentera son spectacle Plastrer la lune, et qui agira aussi comme musicien lors de la soirée du Combat contre la langue de bois. Cette soirée, qui brise les tabous en laissant la parole libre aux invités, réunira notamment cette année notre chroniqueuse Odile Tremblay, Charlotte Laurier, Francine Grimaldi, soeur Esther Champagne et Claude Poissant. La soirée sera animée par Jacques Bertrand. Parlons aussi de Sky de Sela, soeur de la défunte Lhasa, trapéziste convertie en clown, qui présentera ici pour la première fois son spectacle Maintenant.

Dans le cadre de la nouvelle série Dans la forêt, Louise Bombardier et Élise Turcotte présenteront Jubilation noire, «carte onirique à partir de leurs parcours terrestres et de leurs mythologies souterraines». Dans la même série, la photographe Caroline Hayeur et la musicienne Myléna Bergeron accompagneront «cinq jeunes femmes étranges aux parcours singuliers», entre autres comédiennes et musiciennes. L'an prochain, Dans la forêt fera place aux hommes.

En clôture enfin, le cabaret Dada sera queer cette année, avec Stéphane Crête à l'animation. On y retrouvera, sans doute en tenue d'apparat, Mado Lamothe, Plastik Patrick, Les Moitsutoitsous (!) et bien d'autres encore.

Un dernier mot, pour dire que le festival se tiendra de nouveau en partie à la Sala Rossa, boulevard Saint-Laurent, mais aussi dans la toute nouvelle salle de la Casa del Popolo, en face, où se tiendront notamment les shifts de nuit, à partir de 23h, et les 5 à 7.

*****

www.fva.ca