Écoute radiophonique - Espace Musique... classique

Les émissions les plus populaires de la chaîne Espace Musique de Radio-Canada proposent de la musique classique. C'est le cas par exemple de l'émission du dimanche matin animée par le pianiste Alain Lefèvre, de celle du musicologue Edgar Fruitier le samedi matin et de l'opéra qui suit en après-midi. Ces trois créneaux font les meilleurs pleins d'auditoires selon les résultats des sondages par cahier d'écoute concernant la région de Montréal diffusés la semaine dernière.

Faut-il donc conclure que le diffuseur d'État a fait fausse route il y a quelques années en transformant sa radio classique en chaîne des «musiques du monde»? La programmation fait maintenant la part belle au jazz comme à la chanson francophone, à l'«éclectique» comme aux «nouvelles tendances».

Dans ces nouveaux créneaux, il n'y a que l'émission de Monique Giroux (de 16h à 17h30), une transfuge de la Première Chaîne amoureuse de la chanson, pour approcher certaines cotes d'écoute des pros du classique. Mme Giroux attire un auditoire moyen de 7000 personnes à la minute à Montréal, par rapport à 9000 pour les soirées classiques, autant pour l'opéra du samedi et 13 000 pour M. Lefèbre, le champion toutes catégories.

«C'est tant mieux!», commente Martine Descarreaux, chef de la promotion radio de la société d'État. «Nous n'avons jamais abandonné la musique classique et nous avons bien fait.»

Elle nuance ensuite la lecture, jusqu'à la corriger en fait. Elle souligne que la chaîne Espace Musique fait maintenant le plein de 4,3 % de part du marché total, un niveau jamais atteint par l'ancienne radio toute classique. Elle souligne aussi que les émissions les plus populaires sont diffusées le matin et que celles offrant du classique en profitent.
2 commentaires
  • Bernard Terreault - Abonné 17 décembre 2009 10 h 17

    SVP plus de musique "classique"

    Je ne suis pas surpris, c'est ce que Radio-Canada a à offrir que les autres stations n'offrent pas. C'est mieux que rien, même si je me désole de ce que, depuis la création d'Epace Musique, l'offre de musique "classique" a en fait diminué à Radio-Canada (j'aimerais meiux le terme musique "fine" comme on dit "cuisine fine" par opposition au fast food). Le jour, il n'y a plus moyen d'avoir de la musique civilisée à moins de se rabattre sur cette autre station, dite de musique "clasique" en continu, mais entrecoupée de commerciaux et qui a tendance à jouer toujours les mêmes pièces archiconnues et souvent au bord du "semi-classique" et du quétaine. Et malheureusement, le soir on a tendance, au lieu de jouer tout simplement les meilleurs disques du monde, incluant des nouveautés et du "moderne", avec les meilleurs interprètes, à nous imposer tous les festivals d'inégale qualité, commentés verbeusement par des présentateurs guindés qui nous croient intéressés par tous les potins et les CV des interprètes.

  • Richard Morrissette - Abonné 18 décembre 2009 18 h 18

    Le retour de la chaîne culturelle est souhaitable

    Bonjour.

    C'est avec intérêt que j'ai lu votre article. Je suis favorable à un retour de la défunte chaîne culturelle. On y faisait des découvertes intéressantes et les commentaires étaient des plus pertinents.

    À quand le retour des Georges Nicholson, Carole Trahan etc. J'espère que ce constat va faire réfléchir les dirigeant de la SRC.