La SMCQ rend hommage à Gilles Tremblay

«Gilles Tremblay est un arbre», écrit Walter Boudreau, directeur artistique de la SMCQ. Mais l'arbre vacille. Gilles Tremblay, victime, il y a quelques semaines, d'un accident vasculaire cérébral, n'était pas, hier, au rendez-vous du lancement de la saison qui lui est consacrée. Il ne participera pas non plus, aujourd'hui, à la causerie à la Grande Bibliothèque.

Fortement ébranlé, d'après les rares informations qui circulent, le «héros», selon les mots de Boudreau, est en convalescence dans un état stationnaire qui rend fort improbable sa présence aux premiers événements: le concert du 1er octobre, Souffles, à la salle Pierre-Mercure, et la présentation d'Envol, le 16 octobre à la Chapelle historique du Bon-Pasteur.

Les deux grands événements de l'année Tremblay seront les créations de son premier opéra, en novembre, et de sa dernière oeuvre en date, en février.

L'Origine, pour mezzo soprano et orchestre, commande de Radio France, sera présenté par Kent Nagano et l'OSM le 15 février 2010. La maladie de Gilles Tremblay ayant été jusqu'à cette semaine un secret bien gardé, on comprend mieux le gros «ouf» de soulagement de Walter Boudreau, lundi dernier, lorsqu'il nous a appris que cette partition avait été livrée il y a six semaines.

L'eau qui danse, la pomme qui chante, et l'oiseau qui dit la vérité, opéra-féerie sur un livret de Pierre Morency, sera créé le 19 novembre au Monument-National par la compagnie Chants libres, sous la direction de Lorraine Vaillancourt.

Tout au long de la saison, 28 oeuvres du compositeur seront présentées lors de 55 concerts, dont certains se dérouleront hors de Montréal, notamment lors de la tournée canadienne marquant le 15e anniversaire de Quasar. Walter Boudreau caresse aussi le projet de relayer certains événements choisis dans des cinémas de régions éloignées, dans le cadre d'un projet monté

avec Radio-Canada.

***

Renseignements: 514 843-9305 et www.smcq.qc.ca.