The Bug au Club Soda - Du ragga pour l'apocalypse

Daddy Franky mérite une mention spéciale pour son travail d'arrache-pied visant à maintenir l'attention du public à la fête. Ce spectacle en a peut-être choqué plusieurs par sa rudesse, il n'en demeure pas moins d'une férocité exceptionnelle et d'une superbe déconstruction musicale.

***

Collaborateur du Devoir