Montréal accueille sa première Fête de la musique

Montréal aura enfin sa Fête de la musique, le 21 juin prochain, plus de 25 ans après que Jack Lang l'a initiée en France, en 1982, et à l'instar de 340 villes dans le monde. Quelque 25 spectacles musicaux y seront présentés, essentiellement dans le Vieux-Montréal, gratuitement, de 11h à 23h. On pourra notamment assister à un concert de Michel Pagliario et de sa femme Stephend, avec les Enfants terribles.

Montréal se met ainsi à l'heure d'une grande fête qui est un incontournable en France depuis plusieurs années. La Fête de la musique se veut une manifestation populaire en plein air, à laquelle tous sont conviés. Dans son concept original, c'est une occasion de célébrer la musique sous toutes ses formes et de rapprocher musiciens amateurs, émergents et professionnels.

Cette Fête de la musique montréalaise est le fruit de l'initiative d'une agence de communications, TakTik, et de la Société de développement du Vieux-Montréal. Pour sa première édition, elle occupera quatre scènes du Vieux-Montréal, la place Jacques-Cartier, la place d'Armes, la place d'Youville et le cour le Royer. On pourra notamment y voir le groupe The Spleen, la chanteuse Lisa Gary, le groupe «psychorock» Ariel et Jonathan Roy.

Place d'Youville, le Centre d'histoire de Montréal présentera ce jour-là la pièce de théâtre en musique Les Mains noires, qui raconte l'histoire de Marie Angélique, esclave noire condamnée à être torturée et pendue pour l'incendie qui a dévasté Montréal en 1734. Cette prestation sera ponctuée de performances d'artistes autochtones, dont le guitariste Rémi Castonguay.

À voir en vidéo