Musique classique - Knowlton, une résidence d'été pour l'OSM

Avec la fin du festival Mozart Plus à Montréal, le maestro Kent Nagano sera davantage présent au Festival de Knowlton 2009, alors qu’il y dirigera pas moins de sept concerts en hommage à Brahms.
Photo: Jacques Grenier Avec la fin du festival Mozart Plus à Montréal, le maestro Kent Nagano sera davantage présent au Festival de Knowlton 2009, alors qu’il y dirigera pas moins de sept concerts en hommage à Brahms.

Supprimant le festival Mozart Plus, l'Orchestre symphonique de Montréal (OSM) quitte Montréal l'été pour s'installer, du 7 au 16 août, à Knowlton, dans les Cantons-de-l'Est. Le Festival de Knowlton devient ainsi officiellement la résidence d'été de l'OSM.

L'ex-festival Bel Canto, renommé Festival de Knowlton, concentrera la substantifique moelle de la programmation estivale de l'OSM, désormais en vacances jusqu'à la mi-juillet et qui ne se produira par ailleurs que deux fois à Lanaudière et trois fois dans les parcs à Montréal.

Les termes sont clairs: l'orchestre est «en résidence» à Knowlton, un lien factuel et fort qu'il n'a jamais eu avec le Festival de Lanaudière. Madeleine Careau, directrice de l'OSM, a clairement expliqué ce qui a rendu possible une alliance si puissante. «La résidence d'été, cela implique que les décisions artistiques sont confiées à l'OSM, donc que l'OSM a la maîtrise de la programmation.» C'est évidemment une mainmise qui ne correspondait pas à la philosophie du Festival de Lanaudière, qui est encore (pour combien de temps?) le principal festival de musique classique au Canada.

L'entente OSM-Knowlton est «à long terme». D'abord floue et se retranchant derrière la confidentialité d'un contrat passé entre l'OSM et une entreprise privée, Festival de musique de Knowlton inc., Madeleine Careau a fini par admettre que cette entente s'étendait «au moins» jusqu'à la fin du premier mandat de Kent Nagano, donc jusqu'à la saison 2011-12.

La suppression du festival Mozart Plus ne semble faire de peine à personne. Pour Madeleine Careau, il était devenu difficile de créer de l'intérêt, l'été à Montréal, alors que l'orchestre s'y produit toute l'année et que divers festivals battent leur plein. Pour Kent Nagano, «c'est l'idée même des festivals que de changer de cadre et de contexte pour amener une autre perspective».

Le Festival de Knowlton a été lancé en 2008 par l'entrepreneur Marco Gennoni, Kent Nagano et Bruno Cagli, directeur de l'Académie Sainte-Cécile de Rome. Il a été mis sur pied par des mécènes privés et ne bénéficie pas, pour l'heure, de subsides publics.

Le programme 2009 sera, comme nous l'avons déjà écrit, notamment consacré à un cycle Brahms et à deux représentations de la version concert de La Somnambule de Bellini, avec en vedette Sumi Jo. Marie-Nicole Lemieux, Ben Heppner, June Anderson, Thomas Hampson et Stephen Kovacevich seront les autres têtes d'affiche des concerts se déroulant dans un nouveau chapiteau de 1050 places.

L'OSM gérera la vente des billets, qui vient d'ailleurs de débuter. Un service de navette sera aussi proposé aux mélomanes montréalais qui désireront suivre l'orchestre dans ses quartiers d'été.

À voir en vidéo