Aboulaye Koné & Bolokan Percussion, lauréat du Syli d'Or de la musique du monde

Jeudi soir se déroulait au Kola Note le gala des Syli d'Or de la musique du monde avec les trois finalistes du concours organisé par les productions Nuits d'Afrique. Aboulaye Koné & Bolokan Percussion a remporté la palme devant une salle comble.

Percussionniste et guitariste originaire de la Côte d'Ivoire, Aboulaye Koné présentait une deuxième formation en deux ans. L'an dernier, en tant que guitariste, il avait remporté le Syli d'Argent, alors que cette année, il a proposé un spectacle de percussions. Bolokan se veut un carrefour de diffusion de la musique mandingue au Québec. Le groupe de percussions incorpore à ses chants traditionnels des instruments comme le balafon et le tama.

La palme du Syli d'Argent est allée à Oumar Ndiaye, mieux connu sous le nom de Xosluman. Né à Dakar, l'auteur-compositeur a passé une grande partie de son enfance sur l'île de Gorée. Pendant dix ans, il fut le chanteur principal des Golden Boys de Dakar. De son côté, l'artiste d'origine ivoirienne Xlim a rempoté le Syli de Bronze. Adepte du hip-hop, il a opté pour un virage reggae lors d'un voyage dans son pays natal, il y a deux ans.

Les meilleurs moments des prestations des trois finalistes paraîtront sur le CD Compilation Syli d'Or, que réaliseront les Disques Nuits d'Afrique. En plus, les trois gagnants reçoivent une guitare Godin et participeront à la prochaine édition du Festival international Nuits d'Afrique à Montréal. De son côté, Aboulaye Koné & Bolokan Percussion se produira au festival Musique du Bout du Monde de Gaspé, alors que Xosluman sera de l'affiche au festival Musique en Nous de Saint-André-Avellin.

À voir en vidéo