Neuvième édition de Jazz en rafale - Un peu de bleu dans le printemps

Le pianiste cubain Omar Sosa lèvera le rideau du festival Jazz en rafale avec son quartet le jeudi 26 mars, à l’Espace Dell’Arte.
Photo: Le pianiste cubain Omar Sosa lèvera le rideau du festival Jazz en rafale avec son quartet le jeudi 26 mars, à l’Espace Dell’Arte.

Après neuf ans, on peut maintenant le considérer comme un petit classique annuel de début du printemps: le festival Jazz en rafale 2009 se met en branle le jeudi 26 mars, avec une grosse tête d'affiche en ouverture.

Le pianiste cubain Omar Sosa lèvera donc le rideau de la rafale avec son quartet (John Santos aux percussions, Childo Thomas à la basse électrique et Peter Apfelbaum aux saxophones) ce jeudi, à l'Espace Dell'Arte situé tout près du marché Jean-Talon. Les six concerts de cette année auront lieu dans cette salle moderne et chaleureuse.

Une bonne prise pour Alain Bédard et son équipe. Omar Sosa, trois fois nominé aux Grammys, un pianiste respecté d'un très large public en Amérique comme en Europe, véritable enchanteur sur scène, est populaire. Et le directeur de l'étiquette Effendi ne s'en cache pas: ça aide aux ventes et ça favorise le bouche à oreille.

L'an dernier, le concert du saxophoniste David Binney ayant ainsi affiché complet lors de la huitième édition de Jazz en rafale, et les autres concerts de la série avaient attiré en moyenne plus de 200 personnes par soir (la salle contient 250 places environ).

Selon Alain Bédard, «l'intérêt pour la série augmente d'année en année». Et Jazz en rafale évolue: créé comme outil de circulation des projets enregistrés sur Effendi par des artistes locaux, le petit festival s'est ouvert. Au fil des années, on a intégré des artistes travaillant sous d'autres licences, puis des musiciens étrangers pour «permettre une rencontre entre les musiciens de la scène locale et ceux de l'international».

Outre Omar Sosa, cette édition met en vedette le saxophoniste Ted Nash, en quintet le vendredi 27. Nash joue notamment au sein du Jazz at Lincoln Center Orchestra de Wynton Marsalis. Le 28, c'est la jeune batteuse française Anne Pacéo qui sera présente (une première visite, en trio), suivie par le quartet d'Émile Parisien.

Le jeudi 2 avril, Effendi célébrera son dixième anniversaire avec ses principaux artistes. Un match d'improvisation musicale sera organisé. Le lendemain, six des artistes ayant travaillé sur le disque Berçeuses pour Philou (dont les ventes et les recettes ont été affectées par la faillite du distributeur Fusion III) se produiront au cours d'une soirée-bénéfice au profit du Centre de répit Philou. Carl Naud et Sylvain Provost, de même que le Jazz Culture Club fermeront les livres le samedi 4 avril.

***

- www.jazzenrafale.com

À voir en vidéo