En bref - Arcade Fire pour l'équipe d'Obama

Washington — Au terme d'une semaine bien chargée de festivités entourant l'inauguration du président américain Barack Obama, son équipe politique aura semble-t-il droit à une autre fête: un concert privé du groupe rock indépendant canadien Arcade Fire et de la star du rap Jay-Z.

Le spectacle privé, qui devait avoir lieu à la salle de concert The Armory de Washington, hier, était uniquement ouvert aux membres de l'équipe du président, selon le New York Times. Arcade Fire, dont les membres viennent de Montréal et du Texas, n'en est pas à son premier concert en soutien au président américain. Le groupe s'est déjà produit l'an dernier, lors d'événements d'inscription électorale. Un documentaire sur le groupe, intitulé Miroir noir, prendra l'affiche au mois de mars. L'équipe de tournage a suivi la formation tout au long de la production de son album Neon Bible, en 2007, et dans le cadre des tournées qui ont suivi. Le rappeur Jay-Z s'est lui aussi montré un ardent partisan de Barack Obama tout au long de sa campagne électorale, depuis les primaires démocrates jusqu'à son élection à la présidence.

À voir en vidéo