Copieux festival Montréal/Nouvelles Musiques

Le festival international Montréal/Nouvelles Musiques (MNM), sous l'égide de la Société de musique contemporaine du Québec, aura lieu du 19 février au 1er mars prochain. Cette quatrième mouture veut aborder, selon Walter Boudreau, «les mythes et légendes qui ont marqué nos civilisations, de certaines oeuvres phares du XXe siècle à des légendes amérindiennes mises en musique par nos compositeurs».

MNM sera aussi l'occasion de parachever l'hommage à Claude Vivier, largement célébré la saison dernière. Sur 11 journées, NMN proposera 24 concerts réunissant les oeuvres de 57 compositeurs, avec pour événement un «méga-karaoké collectif» à l'église Saint-Jean-Baptiste, avec 300 musiciens amateurs réunis autour de sept solistes, Raôul Duguay et Walter Boudreau pour interpréter In C de Terry Riley.

Parmi les têtes d'affiche, on remarque la présence du Français Michel Chion, accueilli par Réseaux et qui créera une de ses oeuvres électroacoustiques, Le Souffle court. La Fonderie Darling sera le cadre d'un spectacle multidisciplinaire de Michel Gonneville sur les changements climatiques. Quant à Vivier, on note que son oeuvre Paramirabo sera exécutée par l'ensemble Musique Avenir, dirigé par Véronique Lacroix, puis par le Ives Ensemble de Toronto et par un groupe français.

Walter Boudreau et la SMCQ recevront également la visite de René Bosc, dans un concert qui comprendra des oeuvres de Ligeti, de Xenakis et de Cage. Autre visite française prestigieuse, l'ensemble.

À voir en vidéo